Une transformation d’entreprise réussie commence par soi-même!

De nombreux exécutifs rencontrés récemment me parlent de la difficulté de transformer leur entreprise, des choix, des stratégies, des projets, des budgets, des priorités, etc. Plusieurs d’entre eux me parlent du manque d’alignement comme s’il n’y avait rien à faire. Et pourtant!

Sans alignement, pas de transformation!

Quels que soient les efforts investis dans la transformation de votre entreprise, si l’alignement n’est pas présent, réel, et compris, votre transformation pourrait tourner en rond.

Votre organisation pourrait consommer beaucoup d’efforts et d’argent sans transformer quoique ce soit. Si, comme plusieurs décideurs et gestionnaires que je côtoie, vous vivez des situations comme celles-ci :

  • Les décisions se prennent autour de la table, mais ne sont pas exécutées.
  • Deux membres de la direction ont des visions diamétralement opposées et ce qui aurait dû prendre trois mois à régler ne l’est toujours pas deux ans plus tard.
  • Des membres du comité de direction refusent de faire des événements conjoints face aux employés ou les clients, car ils ne sont pas d’accord sur un message commun.
  • Les conversations avec les membres du comité qui ne sont pas alignés ne sont pas tenues.
  • Les décisions prises en comité sont toujours questionnées et renversées par la haute direction.
  • Les priorités changent chaque semaine.
  • On ne comprend pas pourquoi certaines décisions sont prises alors qu’elles ne semblent pas cadrer avec la direction que l’entreprise a choisie. Etc.

Si vous vivez cette réalité, il y a clairement un manque d’alignement. Et la pire solution est de l’ignorer en croyant que c’est inévitable.

Êtes-vous prêts à vous remettre en question?

Si vous siégez sur un comité de direction, vous pourriez faire partie du problème. Et, oui!

  • Avez-vous réfléchi à ce que transformer votre entreprise représentait pour vous
  • Avez-vous réfléchi à votre façon de prendre des décisions?
  • Avez-vous déjà pensé à ce que vous devez personnellement cesser de faire, déléguer ou commencer à faire?
  • Avez-vous déjà pensé à ce que vous devez apprendre à faire différemment? Par exemple, écouter et consulter davantage, poser plus de questions et accompagner.

Une entreprise n’est pas que la somme de ses produits, services, processus, systèmes et structures; elle est surtout la somme des individus qui la composent et qui forment la « colle » entre ces éléments.

Il faut qu’il y ait une grande cohérence entre tous ces éléments pour réussir la transformation de votre entreprise. Avant de regarder comment transformer son entreprise, il est pertinent de poser les bonnes questions aux membres du comité de direction :

  • Pour réussir, qu’allons-nous devoir mettre de côté pour faire de la place à la gestion de notre transformation?
  • Quelles sont mes idées, façons de faire et d’agir qui pourraient nuire à une réelle transformation de l’entreprise?

Se poser la question, c’est avoir 50 % de la réponse

Si vous vous permettez de prendre du recul et de faire un exercice d’introspection avec le comité de direction, vous pourriez faire de simples prises de conscience qui pourraient avoir un impact très positif sur la réussite de votre transformation. Il ne suffit pas d’engager des budgets et des ressources dans une transformation pour qu’elle se concrétise. Il faut s’engager personnellement et entièrement.

On me disait récemment qu’un PDG nouvellement nommé a posé un geste très audacieux. Il a osé mettre à pied tous les exécutifs qui ne s’alignaient pas sur la nouvelle vision de l’entreprise et ce, même s’il les côtoyait depuis des années, qu’ils étaient parfois non seulement des collègues de longue date, mais aussi des amis.

Et vous, que pourriez-vous faire?

Manon Champagne,
Co-fondatrice, présidente et conseillère stratégique
Aplus

Pin It on Pinterest

Share This