Série rentabiliser le changement – Le leadership connecté

En amorçant une série de billets intitulée, Rentabiliser le changement, je nommais cinq leviers pour faciliter les changements. Le leadership connecté est l’un d’eux. Gros plan.

Avec la pression qui vient de partout, des changements de plus en plus rapides et complexes, il est dorénavant impensable de fonctionner en silo et de simplement regarder la parade.

Qu’est-ce qu’un leadership engageant?

Les organisations qui survivent dans un monde concurrentiel sont celles qui ont mis en place des structures, des mécanismes et des comportements propices à un style de leadership beaucoup plus engageant. On parle de leaders connectés :

  • avec leurs pairs pour mieux s’entraider, pouvoir réagir et décider rapidement;
  • à leurs équipes pour que le courant passe rapidement et que tout le monde puisse tracer, ensemble, le chemin pour atteindre les priorités de l’entreprise;
  • sur les besoins de leurs clients et les contraintes de leurs fournisseurs;
  • aux nouveaux outils d’entreprise sociale tels que les plateformes de collaboration pour maintenir un échange d’information constant avec leurs pairs, leurs employés et leurs partenaires.

Les employés ont des attentes

Dans un monde où ils ont accès à une masse d’information et à des outils pour exprimer leur voix comme cela n’a jamais été possible dans l’histoire de l’humanité, les employés s’attendent de plus en plus à de la transparence de leurs leaders et à avoir l’opportunité de faire valoir leurs idées.

Il faut parfois développer les habiletés des leaders à mobiliser leurs équipes. Cela implique de s’améliorer sur des aspects tels que :

  • communiquer de façon engageante;
  • savoir écouter;
  • créer des espaces de dialogue;
  • impliquer les employés davantage dans l’identification de problèmes et d’opportunité;
  • laisser davantage d’autonomie dans l’identification et la mise en œuvre de solutions.

Sachez écouter… pour être plus efficace

Les leaders devraient s'organiser pour être en mesure de mieux anticiper les changements susceptibles d'avoir des conséquences sur l'atteinte de leurs objectifs. Pour ce faire, ils ont intérêt à créer des occasions où ils pourront se mettre à l’écoute de leurs employés, de leurs collègues, de leurs partenaires ou de leurs clients afin que ceux-ci puissent soulever des menaces et des opportunités qui auraient autrement échappé à leur attention.

À l’heure où l’information est plus que jamais disponible, est-il encore réaliste de penser qu’on puisse réussir sans la collaboration de tous? Vous me direz que c’est utopique? Je vous répondrais que seules les organisations qui sauront s’adapter survivront. Les recettes gagnantes du passé, nous le savons, ne sont pas garantes des succès de demain.

Qu’en pensez-vous? À quel point vos leaders sont-ils connectés?

Manon Champagne,
Co-fondatrice, présidente et conseillère stratégique
Aplus