Série Rentabiliser le changement : Engagement de toute l’organisation

Au cours des derniers mois, j’ai partagé avec vous ma vision par rapport aux leviers requis pour rentabiliser les changements. Ils sont tous importants, mais isolés, ils n’ont pas tant d’impact. Il en va de même avec ce troisième levier : l’engagement de toute l’organisation.

Impliquer les gens est inutile…

On en parle beaucoup et depuis longtemps. Voici malheureusement ce que j’entends trop souvent :

  • « Mais pourquoi faire participer les gens? Ils sont occupés; ils n’ont pas le temps »
  • « Plus il y aura de gens impliqués, plus on va allonger les délais et les gens vont s’obstiner, etc. ».

Et si c’était l’inverse?

À moins que…

« Ils sont trop occupés; ils n’ont pas le temps. »

C’est souvent vrai! Je connais peu d’organisations où les ressources ont le temps de se tourner les pouces, mais demandez à quelqu’un de partager ses idées et son opinion et il prendra le temps de le faire.

Maintenant, pour que plus de gens puissent s’impliquer dans un projet, la définition des requis, la définition de solutions, etc., il faut repenser nos façons de faire. Il est impensable d’avoir 200 agents de service à la clientèle enfermés dans une salle pendant 8 heures pour discuter de leurs besoins. Mais il existe tellement de nouveau média pour les impliquer. Le temps des boîtes à suggestions est révolu.

Des outils existent pour vous aider

Il est désormais possible de créer des plateformes de collaboration en ligne où les requis peuvent être validés, les solutions définies en collaboration avec tous les employés concernés, etc.

Certaines organisations vont jusqu’à créer un « berceau d’idées ». En amont même des projets, les employés peuvent lancer des idées qui sont bonifiées par leurs collègues. Quand une idée a germé, que plusieurs discussions, autour de l’idée, ont pris place et qu’un consensus commence à s’installer, vous n’aurez qu’à cueillir l’idée et à créer un projet pour la réaliser. Imaginez à quel point les délais sont réduits et combien la motivation et la mobilisation des employés sont grandes.

C’est comme faire des rénovations. Quand on engage quelqu’un pour les faire, on est très critique. La moindre craque et le moindre défaut nous sautent aux yeux et on fait revenir l’ouvrier pour corriger la situation. Mais quand on a passé soi-même des heures à réparer une cloison et à la peindre… disons que la critique est beaucoup plus atténuée : «… de toute manière, personne ne s’en apercevra… ».

C’est la même chose pour vos employés. Impliqués dans la solution, ils accepteront beaucoup plus facilement les petits inconvénients.

« Plus il y aura de gens impliqués, plus on va allonger les délais .... »

Voici un autre argument souvent présenté. Ici aussi on se trompe. Il vaut mieux impliquer plus de gens en amont, puis démarrer des projets qui seront plus précis dès le départ et prendront moins de temps à réaliser. Sans négliger l’impact sur la rapidité d’adoption et la réalisation des bénéfices anticipés une fois le projet réalisé.

N’oublions pas cependant que pour que l’engagement des gens soit efficace, il faut leur donner la capacité de s’impliquer, des outils et des objectifs clairs. D’où l’importance de chacun des leviers pour rentabiliser le changement.

Et dans votre organisation, cela se passe comment?

Manon Champagne,
Co-fondatrice, présidente et conseillère stratégique
Aplus