Pourquoi je dois m’intéresser à la gouvernance des données ?

Ah les données ! On veut tout savoir, tout suivre et tout analyser pour être sûrs que nous avons toutes les informations qui nous permettent de faire le bon choix. C’est ainsi qu’on essaye d’avoir un nombre incalculable d’indicateurs, que l’on multiple nos tableaux et nos formules pour s’assurer que chaque donnée est mesurable. Mais est-ce que toutes les données sont vraiment de l’information ? Sont-elles toutes pertinentes pour votre entreprise, votre vision et vos objectifs ? Ou perdez-vous plus de temps à essayer de tout suivre et tout analyser ?

Apporter de la valeur à ses données

La valorisation de la donnée vise à développer des modèles permettant de l’utiliser pour en créer des informations de valeur. Par exemple, lorsque l’on parle de maintenance prédictive dans le cas d’une voiture, les données apportées par les capteurs permettent d’identifier un modèle de conduite et ainsi de prédire des pannes. Dans ce cas, la valeur ajoutée aux données améliore les processus et la rentabilité. Avoir des informations pertinentes et de valeur facilitera non seulement l’amélioration de processus, mais également la prise de décisions et la priorisation des projets.

On a tous des données !

Petite, moyenne ou grande entreprise, on a tous des données ! Elle est approvisionnée par de multiples canaux. Nous trouvons des données de suivi (données web, display) des donnés sémantiques (site internet, formulaires, avis sur les réseaux sociaux) mais aussi des données nominatives et transactionnelles (CRM).

De l’importance de gérer pour mieux comprendre

Mettre en place des outils pour avoir des données cohérentes, conformes, qualitatives et bien gérées ne peut se faire sans un accompagnement pédagogique de toutes les équipes. Longtemps, la gestion des données était réservée au responsable des TI. Aujourd’hui, la gouvernance des données fait partie intégrante de la gouvernance de l’entreprise et cela concerne l’ensemble des collaborateurs.

Avant de vous lancer dans un projet de valorisation de la donnée, voici deux questions essentielles à vous poser :

  1. Quelles sont les données que je possède ? Dans les entreprises, on trouve souvent des logiciels différents avec des technologies très disparates. Les données récoltées ne se parlent pas toujours entre elles, ce qui peut même créer des fausses informations (doublons, erreurs de saisie). Le travail de nettoyage ne doit donc pas être sous-estimé.
  2. Quelles sont les données que je devrais avoir ? Pour mieux répondre à la vision de l’entreprise et les objectifs qu’elle s’est donnée, avez-vous toutes les bonnes informations ? Les données vont être particulièrement importantes pour certains départements d’une entreprise, comme par exemple le marketing. Mais chaque département aura une utilisation différente. C’est justement le rôle du CDO (Chief Data Officer), de proposer des solutions d’analyse et d’accès aux données de manière personnalisée et facile.

Outils facilitateurs

Aujourd’hui la plupart des logiciels que l’on retrouve en entreprise (CRM, emailing, gestion de projet, etc) possèdent des API (Application Programming Interface) permettant de se connecter les uns avec les autres. Ces extensions créent automatiquement des ponts d’échange d’informations. Lorsque vous pensez à acquérir un nouvel outil n’oubliez donc pas de penser à l’interopérabilité.

Le regroupement de ces informations vous facilitera la vision 360° de vos clients pour ainsi fournir la meilleure expérience client possible.

Quelle équipe pour gérer les données ?

Un data scientist, un data protection officer, un data chief officer, un data architect… autant de nouveaux métiers absents de beaucoup d’entreprises et peut être aussi de la vôtre ! Si vous voulez en savoir un peu plus sur le rôle de ces nouveaux acteurs, voici un lien qui peut vous intéresser.

En conclusion, avoir une stratégie de gouvernance de données présente de multiples avantages. Toutefois, il ne faut pas se précipiter dans les choix de logiciels et des schémas conducteurs. Négliger la sécurité des données et la protection des renseignements personnels peut avoir des conséquences néfastes pour une entreprise et sa réputation. Prenez le temps de questionner vos besoins et de réfléchir aux solutions qui s’adaptent le mieux à votre réalité.

Paula Alvarez

Conseillère
Aplus

Pin It on Pinterest

Share This