Plus de clarté SVP!

« Je veux bien collaborer, mais à quoi au juste? » Quand je demande aux gestionnaires d’identifier les obstacles à la collaboration dans leur organisation, le manque de clarté sur les priorités ressort immanquablement. Que faire?

Le défi du tourbillon opérationnel

Face au tourbillon opérationnel, au nombre de projets en cours et aux initiatives qui s’ajoutent inévitablement, trouver du temps pour collaborer avec les autres représente un défi continuel. Et déterminer l’ampleur de cette collaboration en regard du temps accordé aux autres priorités, représente un obstacle encore plus grand.

Comment définir ses priorités?

Voici comment d’autres organisations s’y sont prises pour mettre davantage de clarté dans leurs priorités et canaliser leurs efforts de collaboration :

  1. Tenez une session où l’équipe de direction convient que le manque de clarté dans les priorités et le nombre de projets représentent un obstacle à l’efficacité et la collaboration.
  2. Effectuez un inventaire des priorités et des initiatives en cours.
  3. Identifiez les « priorités prioritaires » pour l’année à venir.
  4. Développez une matrice qui clarifie les interdépendances entre les initiatives, les projets et les différents secteurs de l’organisation.
  5. Établissez des objectifs de secteurs et des objectifs communs qui focalisent les efforts de collaboration.
  6. Mettez en place des mécanismes de suivi et de rétroaction qui permettent d’établir rapidement dans quelle mesure on garde le cap sur les « priorités prioritaires » et la collaboration intersecteurs.

Une démarche simple, mais très exigeante à réaliser. Mais si vous réussissez, cette clarté agira comme un phare pour guider les efforts à travers le tourbillon opérationnel.

Manon Champagne,
Co-fondatrice, présidente et conseillère stratégique
Aplus