EN

Mettre en place une culture de l’apprentissage 

Dans un monde qui évolue continuellement, la capacité à apprendre de nouvelles compétences devient une priorité. Selon Charles Darwin, c’est la prédisposition à s’adapter à son environnement qui permet à une espèce de survivre. Pour une organisation, cela signifie de s’assurer que les nouvelles compétences requises sont intégrées par les collaborateurs. Surtout si on espère que la vision stratégique de l’entreprise soit alignée avec les objectifs et la capacité de ses équipes à y arriver.  D'où l'importance d'instaurer une culture de l'apprentissage.

Avons-nous la capacité à apprendre ?  

Tout le monde peut apprendre, c’est aussi simple que ça. La seule différence entre deux individus, est que l’apprentissage est souvent lié à une posture, étant elle-même parfois le reflet de mauvaises expériences et des souvenirs infructueux.  

Notre intelligence se développe grâce à notre expérience, elle a le pouvoir d’évoluer. Ce n’est pas juste une question de génétique, mais plutôt une question de stimulation de notre cerveau pour faire face à ses pires ennemies : l’ennui, la routine et l’inactivité. Moins on sollicite notre cerveau, moins notre agilité intellectuelle sera vive. Il est donc important de faire travailler ses sens, de multiplier la diversité de ses activités et notamment des activités créatives.  

En résumé, l’apprentissage est bon pour notre santé mentale !  

Créer un environnement propice à l’apprentissage  

Pour donner envie d’apprendre, il faut créer un environnement adapté. Voici quelques idées à considérer  : 

  • Proposez un environnement physique adéquat  : l’environnement physique est déterminant pour un bon apprentissage. Être bien installé et éviter de distractions qui peuvent interférer dans l’apprentissage sont deux règles de base, mais pas toujours prises en compte. Pendant les périodes dédiées à la formation incitez vos équipes à se déconnecter. 
  • Encouragez les employés à partager leur apprentissage. Nous retenons 90 % de ce qu’on dit et qu’on fait *. Plus on partage notre connaissance plus nous la retenons. De même, introduire autant que possible l’apprentissage dans la pratique permettra à l’apprenant de concrétiser l’utilité de ses nouvelles compétences. 
  • Faites savoir qu’il n’y a rien de mal à ne pas savoir. Que vous soyez directeur, VP, gestionnaire ou bien encore employé, vous avez le droit de dire que vous ne savez pas. Et c’est une bonne chose, car cela laisse de la place à l’apprentissage et à l’envie de se surpasser. 
  • Encouragez la remise en question. Toutes les idées peuvent être challengées, mêmes celles du PDG de l’entreprise. Pourquoi se priver du pouvoir de l’intelligence collective ?  
  • Favorisez la diversité dans les équipes : parce que nous apprenons beaucoup au contact des autres, mélanger des équipes avec des parcours, compétences et origines différents, enrichira les échanges et ouvrira des nouvelles perspectives.  
  • Proposez des outils d’apprentissage : en fonction de la taille de votre organisation et de vos moyens, il existe des outils d’apprentissage que vous pouvez mettre en place. Des plateformes internes dont le contenu peut être développé par les employés eux-mêmes, et des plateformes externes auxquelles ils peuvent avoir accès.  
  • Ouvrez des nouvelles perspectives. Proposez à vos équipes de s’ouvrir à des nouvelles perspectives en faisant appel à des intervenants externes. 
  • Encouragez les initiatives et acceptez l’erreur. Pas d’innovation sans prise de risque. La peur de l’échec est un frein majeur à toute initiative. Pour l’éviter, encouragez les tests et l’apprentissage des erreurs. 

La transformation d’entreprise n’est pas juste une question de technologie (il ne suffit pas d’installer de nouvelles technologies pour réussir sa transformation), elle doit s’accompagner d’investissements dans l’acquisition de compétences pour les collaborateurs. Instaurer une culture de l’apprentissage en entreprise ne pourra être que bénéfique. Vous contribuerez à la croissance et l’épanouissement de votre équipe et par conséquent à celui de votre entreprise. 

Paula Alvarez

Chargée de marketing et projets numériques
Aplus

*selon la pyramide de l'apprentissage

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram