La planification stratégique, encore utile pour atteindre les objectifs?

Dans un environnement en constante transformation, une planification stratégique traditionnelle n’est plus efficace parce qu’il faut constamment s’adapter, et se transformer.

En transformation d’entreprise, ayez une vision et soyez prêt à vous y rendre de manière itérative afin de garder l’oeil sur les objectifs plutôt que sur les plans.

Limites de la planification stratégique traditionnelle

La planification stratégique traditionnelle demeure présente dans plusieurs organisations. mais on ne la réalise jamais. Les projets changent, les budgets changent, les priorités changent et les objectifs, même bien définis, ne se réalisent jamais.

J’ai vu des plans stratégiques bâtis par des vice-présidences qui :

  • ne tenaient pas compte des interdépendances entre elles pour pouvoir les livrer;
  • allaient dans plusieurs directions sans objectifs clairs – cela se terminait avec plus de 400 indicateurs à suivre;
  • ne tenaient pas compte de la capacité de l’organisation à les réaliser ou à les intégrer.

Bref, la planification stratégique traditionnelle est devenue trop statique pour livrer une vraie stratégie pour le futur.

Une étude de Bain & Company nous rapporte que seuls 33 % des exécutifs croient que leur planification stratégique propose une stratégie ambitieuse, adaptable aux changements et suffisamment claire et de bons conseils pour guider les gestionnaires.

Et si le plan nuisait à la réalisation des stratégies?

Un plan sur 5 ans, 3 ans, ou même un an, est-il encore réaliste? Je crois sincèrement qu’une transformation est plus qu’un plan.

Pour générer la valeur attendue, pour atteindre ses objectifs, une organisation doit gérer une transformation bien autrement qu’elle gère des projets. Si votre planification stratégique se résume à un plan sur 3 ou 5 ans avec une série de projets, vos chances de réaliser votre transformation sont minces.

Alternative : une transformation qui précise les facteurs clés de succès

Je vous propose plusieurs clés pour une transformation réussie. Plutôt qu’une planification annuelle, optez pour un parcours de transformation qui demeure flexible et vous inculque une discipline pour gérer les incertitudes et réaligner votre stratégie de manière itérative, régulièrement.

Les facteurs clés de succès de votre parcours devraient inclure :

  • Gérer l’incertitude d’une transformation pour aller de l’avant avec confiance;
  • Partager les impératifs (le pourquoi) du changement et quelques priorités clairement établies;
  • Mettre en place une gouvernance de transformation distincte de la gouvernance opérationnelle et de la gouvernance des projets;
  • Identifier les personnes aux compétences clés pour gérer la transformation;
  • Gérer l’engagement de vos employés envers la transformation;
  • Définir des objectifs clairs et gérer la réalisation des bénéfices;
  • Transformer la culture d’entreprise pour qu’elle soit ouverte à se transformer et résiliente.

Chaque facteur clé est suffisamment important pour faire l’objet d’un blogue individuel. N’hésitez pas à nous suivre pour les découvrir.

Manon Champagne,
Co-fondatrice, présidente et conseillère stratégique
Aplus