La conversation : outil puissant et sous-estimé du changement

Nous l’utilisons tous les jours. Elle est au cœur de tout changement. Pourtant, savons-nous vraiment l’utiliser? Je parle ici de la conversation.

C’est une chose d’échanger des mots ou des idées. C’en est une autre de savoir converser efficacement pour bâtir la confiance, propulser l’innovation et accélérer la résolution de problèmes.

La conversation : outil de développement de la confiance

Par la conversation, on apprend à se faire confiance et on découvre de nouvelles perspectives. L’inverse est aussi vrai.

C’est souvent de conversations qui ont mal tournées que nait la méfiance, qu’on campe sur ses positions et qu’on coupe les communications. Ce qui vient généralement avec un coût élevé : problèmes qui traînent en longueur, opportunités non saisies, climat de travail malsain, énergies perdues à se protéger.

Trois conditions pour une conversation propice au changement

Comme leader du changement, vous devez comprendre que c’est à travers des conversations ouvertes et soutenues avec les employés, vos collègues, vos partenaires et vos supérieurs que vous mettez en place les conditions d’une transformation réussie.

Pour cela, travaillez à réunir trois conditions pour que ces conversations se transforment en occasions d’avancer :

  1. Créez un climat de sécurité. Mettez en place les conditions pour que chacun se sente à l’aise de faire valoir ses idées, objections, préoccupations et suggestions.
  2. Placez-vous en mode écoute. Cherchez sincèrement à comprendre la perspective de l’autre. Ce qui implique au départ d’arrêter de parler et de vouloir convaincre.
  3. Explorez de nouvelles solutions. Ouvrez votre esprit à de nouvelles possibilités et à des solutions qui seront mutuellement satisfaisantes.

Sur une échelle de 1 à 10, le niveau 10 décrivant un champion de la conversation efficace, où situez-vous vos habiletés à tenir de véritables conversations et des dialogues collaboratifs? Que pouvez-vous améliorer pour vous amener au prochain niveau?

Manon Champagne,
Co-fondatrice, présidente et conseillère stratégique
Aplus