Connaissez-vous votre style face au changement?

Vous sentez-vous menacé par le changement? Cherchez-vous à préserver le statu quo? Défiez-vous constamment les paradigmes existants? Êtes-vous hésitant à prendre des risques calculés? Alors, lisez ce blogue.

La peur n’évite pas le danger

Comment expliquer nos réactions ou celles des autres lorsque nous sommes confrontés à des changements? Une question pertinente que tous se posent et à laquelle nous pouvons répondre.

En réalité, c’est relativement simple. Ces réactions sont en fait rattachées à notre personnalité qui engendrent des comportements face aux changements. Ceci mène à une préférence de style que nous adoptons lorsque nous faisons face à un ou des changements. C’est ce qu’on appelle le style de préférence face aux changements. Celui-ci va dicter les comportements adoptés lorsque des changements sont introduits, qu’il faille collaborer avec les autres et communiquer.

Êtes-vous « conservateur », « pragmatique » ou « créateur »?

Grâce à un simple test, il est possible de déterminer si vous êtes du style « Conservateur », « Pragmatiste » ou « Créateur » et dans quelle mesure vous adoptez l’un de ces styles.

Ce test est utilisé lors de nos formations et aide les participants à mieux se connaître et à détecter leurs propres réactions. Quand une personne est sensible à ses propres réactions, elle est alors capable de mieux identifier les styles de préférence de ses collaborateurs pour ainsi adapter ses interventions.

Soyez sensible aux styles

En étant sensible à votre style et celui des autres, vous pouvez en retirer plusieurs avantages quant à l’efficacité et l’intégration de vos changements organisationnels. Vous pouvez ainsi mieux anticiper et gérer :

  • la réaction et la réponse au changement ainsi que les conséquences;
  • les sources de conflit associées au changement et la relation entre les conflits et les styles de préférence;
  • la productivité par une meilleure préparation considérant les différents styles;
  • la façon de collaborer et de favoriser l’interaction entre les différents intervenants;
  • les facteurs entourant un changement organisationnel et choisir la meilleure approche.

Apprendre à se connaître…

Mieux se connaître, c’est bien, mais bien se connaître en tant qu’équipe c’est encore mieux. Pensez aux possibilités et au potentiel de cet outil à plusieurs niveaux et pour plusieurs groupes au sein de votre organisation.

Les activités qui peuvent en découler sont multiples et vont :

  • favoriser un travail d’équipe plus efficace;
  • favoriser la collaboration;
  • ouvrir les canaux de communication;

Tous ces facteurs sont essentiels à la rentabilisation de vos changements et à l’engagement de vos employés dans la mise en œuvre de vos changements organisationnels.

Manon Champagne,
Co-fondatrice, présidente et conseillère stratégique
Aplus