Série Défaire les silos: Il est temps d’aller au-delà des structures hiérarchiques

Les structures hiérarchiques nous ont permis de nous organiser et de connaître une croissance phénoménale au 20e siècle. Cependant, ces structures constituent un risque pour les organisations qui ne sauront les transformer en des formes plus fluides qui favorisent l’innovation et la collaboration.

Au commencement…

Un entrepreneur a une idée. Il créé une entreprise. Au début, tous travaillent en collaboration. Mais devant la croissance de la demande, de nouveaux employés s’ajoutent. De nouveaux postes sont créés. De nouvelles directions sont mises en place. Une structure hiérarchique et complexe s’installe.

C’est pas moi, c’est lui!

Graduellement, sans s’en rendre compte, le contact direct avec les clients et les employés s’estompe. Des barrières s’élèvent entre équipes, entre divisions, entre établissements, entre niveaux hiérarchiques : « Ce n’est pas moi, c’est lui! ».

Se faire entendre comme client ou comme employé devient de plus en plus ardu. La majorité des problèmes et des opportunités soulevés finissent généralement par se perdre dans les méandres de la structure organisationnelle. Nombre d’employés et de clients en viennent à baisser les bras.

Résultats : des menaces ne sont pas évitées, des opportunités ne sont pas saisies, des problèmes coûteux qui auraient pu être réglés perdurent à grand coût.

De l’importance de l’ouverture

Face à la turbulence, la complexité et la rapidité des changements auxquels elles sont confrontées aujourd’hui, les organisations peuvent-elles encore se permettre de restreindre ce contact avec leurs clients et leurs employés? Il est temps de ne plus voir la structure hiérarchique comme une série de parois hermétiques, mais plutôt comme une éponge ou un réseau ouvert où circulent rapidement et ouvertement les idées et l’information.

Anticiper pour mieux réagir

Anticiper les tendances et les opportunités et savoir les traduire en solutions innovantes représentent maintenant plus que jamais un avantage concurrentiel pour les organisations qui veulent durer. Il en va de même de la capacité d’une organisation à engager activement l’ensemble de ses employés et partenaires dans la mise en œuvre réussie de changements continuels.

Structure lourde et souplesse ne font pas bon ménage

Maintenir de lourdes structures organisationnelles et réactions rapides vont difficilement de pair. Que font les organisations pour s’adapter au rythme hyper-accéléré du 21e siècle?

  • Elles allègent leurs structures.
  • Elles forment et dissolvent des équipes multidisciplinaires chargées de traiter des problématiques ou de saisir rapidement des opportunités.
  • Elles utilisent les nouvelles plateformes de collaboration.
  • Elles impliquent leurs clients dans leurs réflexions.
  • Elles recrutent et promeuvent leurs gestionnaires pour leurs habiletés de facilitateurs.
  • Elles font de la collaboration une valeur fondamentale.

Et vous, où se situe votre organisation?

Manon Champagne,
Co-fondatrice, présidente et conseillère stratégique
Aplus