Êtes-vous un leader collaboratif? Vraiment?

La collaboration n'est pas naturelle avec la pression vécue dans nos organisations

La pression de notre quotidien nous empêche souvent de collaborer. Sans être contre la collaboration, plusieurs facteurs nous poussent à agir en silo pour avancer. Vous reconnaissez-vous dans certains de ces énoncés?

  • J'oublie de faire appel à mes collègues pour solliciter leurs idées, leurs expertises, leurs ressources. Je préfère m'organiser seul ou avec mon équipe.
  • Je préfère ne pas impliquer les autres secteurs car cela ralentirait mes efforts.
  • Je refuse régulièrement les demandes qui exigeraient du temps et des ressources de mon secteur.
  • J’ai tendance à défendre vivement mes idées sans vraiment chercher de solutions mutuelles.
  • Je garde pour moi mes observations et préoccupations concernant d’autres initiatives, même si cela contribuerait à l’intérêt commun.
  • Je ne prends pas vraiment le temps d’écouter les perspectives des autres.
  • Je ne prends pas le temps, ou ne je n’ai pas l’intérêt, de bâtir un vaste réseau de relations dans l’organisation.

Le leader collaboratif en est un qui adopte naturellement les six comportements suivants :

1. Demander. Il n’hésite pas à faire appel autour de lui pour obtenir idées, ressources et informations. Et il le fait avec respect.

2. Recevoir. Il sait accueillir les demandes de ses collègues, il cherche à les comprendre. Il sait également recevoir du feedback et composer élégamment avec des idées opposées aux siennes.

3. Partager. Il n’hésite pas à partager informations, idées, opinions, ressources, expertises et observations même quand elles vont dans le sens contraire des idées établies.

4. Écouter. Il démontre de l’intérêt et cherche sincèrement à comprendre la réalité et les besoins réels des autres, sans juger, sans interrompre et sans sauter aux conclusions. Il sait reformuler et questionner pour mieux comprendre.

5. Explorer.  Il cherche sincèrement à explorer des solutions mutuellement satisfaisantes. Il explore des hypothèses, il sait mettre ensemble des idées opposées pour faire émerger de nouvelles solutions.

6. Connecter. Il prend le temps de bâtir des relations à l’intérieur et à l’extérieur de son organisation. Il aide à connecter les gens qui devraient collaborer et à résoudre les conflits qui font obstacle à la collaboration. Il encourage les gens à bâtir leurs propres réseaux.

Lesquels de ces comportements pourriez-vous améliorer pour être davantage un leader collaboratif?